L'ENVERS

CLARA - Fromagère

L'Envers
Lookbook-Woan-Jumper-Sand-Merino.jpg

Qui êtes vous?

Je m’appelle Clara Diez, je vis à Madrid et travaille avec des artisans fromagers. Je fais partie d’un projet appelé Quesería Cultivo que nous avons fondé en 2014, il y a maintenant 4 ans. Je n’avais que 22 ans à cette époque, et depuis ce moment  ma vie a beaucoup changée: je suis devenue obsédée par le monde de l’artisanat dans tous les domaines et l’importance de soutenir les projets locaux. J’essaye de vivre en cohérence avec cette nouvelle philosophie de vie.

Dans ma vie personnelle, j’aime me promener dans Madrid, prendre des photos, voyager, passer du temps avec mes amis, voir ma famille (je viens d’une grande famille et nous avons un lien très fort). J’aime aussi me plonger dans toutes les activités liées à la créativité, à l’art. Et en plus de tout ça, je suis accro au café :)

Qu’EST-ce qui vous inspire ?

Des femmes fortes et unique, certaines que je connais personnellement et d’autres dont le parcours professionnel et humain m’intéresse. Les esprits libres et créatifs, celles qui pensent différemment et ont un un point de vue pur et unique. Des personnes sensibles.

Les villes m’inspirent également beaucoup. Marcher à travers les rues and respirer l’air, ressentir l’ambiance, m’imaginer comment ce serait de vivre ici, apprécier le style de vie et l’architecture, c’est quelque chose de très épanouissant pour moi.

Quelque chose que vous aimez depuis longtemps ?

La décoration intérieure. L’idée de créer un environnement spécifique, selon ses goûts personnels et ses besoins. J’aime beaucoup ramener des objets de mes voyages. C’est une belle façon de faire vivre ses souvenirs. J’aime aussi m’entourer d’objets naturels, comme la corde, la pierre...

Qu’est-ce que vous avez récemment redécouvert ?

Voyager ! Je voyage fréquemment pour le travail et j’ai toujours adoré ça, mais récemment je me rend vraiment compte à quel point j’aime ça et combien cela m’aide à libérer mon esprit. Je suis chanceuse de pouvoir voyager autant.

Quel est votre objet fétiche ? Et qu’est-ce qui le rend si spécial ?

Durant mon dernier voyage au Kenya, j’ai acheté un échiquier fabriqué sur la côte par des artisans locaux dans une matière très spéciale que je n’avais jamais vue avant, ils appellent cela “la pierre douce”. La couleur tire sur le gris et le rose pâle, c’est très beau. Chaque pièce de l’échiquier est fabriquée à la main et a un style très africain. Je l’adore!

Qu’est-ce que vous attendez avec impatience ?

Le jour de mon mariage ! Je me marrie en septembre et je suis sûr que ce sera un jour très spécial, beaucoup de bons moments et de partage avec les gens que j’aime. Je suis pressée!

Qu’est-ce que l’écologie, l’éthique représente pour vous ?

Je pense que cela correspond à faire des choix réfléchis, tous les jours. C’est à dire d’être conscient de ce que nous soutenons à travers nos décisions, surtout concernant nos choix commerciaux. Il y a une phrase qui m’inspire beaucoup (en référence à notre façon de consommer et comment nous pouvons changer le système alimentaire) qui dit: “Vous pouvez voter pour changer le système. Trois fois par jour”

C’est pareil pour chaque chose que nous faisons, avec chacun de nos choix de consommation.

Pour moi, la durabilité veut dire “ce qui résulte des cycles naturels”. Est-ce qu’une planète où la moitié de la population travaille dans d’horribles conditions pour produire massivement les vêtements que l’autre moitié porte est un monde durable?  Est-ce que manger des tomates toute l’année est durable? Je ne pense pas.

Quelle relation entretenez-vous avec la mode en général?

Pour moi c’est la façon dont nous pouvons extérioriser qui nous sommes tous les jours et cela nous permet de nous rattacher au monde. De la même façon qu’un peintre utilise une toile pour s’exprimer, ou qu’un chanteur utilise sa voix, je pense que nous avons l’opportunité de créer à travers nos vêtements. Ce que tu portes est la première impression qu’une personne aura de toi, donc je ne pense pas que ce soit quelque chose sans importance. Même si tu ne te soucies pas de la mode, cette attitude nonchalante a un sens. Je pense que c’est fort.

Pourquoi avez-vous choisi cette pièce de l'Envers?

J’aime beaucoup la nouvelle collection de L’Envers, surtout le pull Madeleine car je trouve qu’il correspond tout à fait à mon style. Je porte souvent des pièces assez larges, un peu masculine, et j’essaye d’acheter des pièces intemporelles, sans suivre les tendances. C’est pour ça que j’ai choisi le pull Madeleine, car j’aurais aussi bien pu l’avoir acheté hier que dans les années 80 ou 90.

<< RETOUR PORTRAITS